Jean-Marie Sirgue

Jean-Marie SIRGUE

Jean-Marie Sirgue est né en 1957, élève de André Cellier au centre dramatique de Tours de 1974 à 1976, il travaille en tant que comédien permanent au théâtre du Pratos de Tours (1976-1981) sous la direction de Gilles Magréau et Ramon Delgado.

Puis il fonde le théâtre de la Fronde en 1982 et intervient au sein de cette compagnie en tant que metteur en scène et comédien. La compagnie produit une trentaine de spectacles, parmi lesquels : « Le Voccero » de Yves Heurté, « Rhinocéros - La Nouvelle » de Eugène Ionesco (prix Oulmont de la Fondation de France en 2008), « Rue de Paradis » de Jacques Prévert, « Les Konkasseurs de Kakao », auteurs divers, « Célimène & le cardinal » de Jacques Rampal, « Les trous dans la couverture » de Jean-Pierre Chabrol...
Ces spectacles sont régulièrement donnés en représentation en France et à l’étranger.

Parallèlement aux activités du théâtre de la Fronde, Jean-Marie Sirgue intervient comme comédien dans les réalisations de Erik Krüger, Jean-Louis Dumont, Virgil Tanase, Guy Cambreleng... ainsi que dans des courts et moyens métrages et des séries télévisées : « La dame de Monsoreau » de Mathieu Hamel (2007), « Vidocq » de Alain Choquart (2009). Il reprend en janvier 2010 « La Leçon » de Ionesco, au théâtre de la Huchette, mise en scène par Marcel Cuvelier.

Jean-Marie Sirgue mène une activité militante au sein d’associations de développement culturel en milieu rural (NACEL) et d’environnement (Indrois Nature). Il est passionné de nature (ornithologie, apiculture).

Voir le CV détaillé